2 oct. 2012

Cinéma, Bubble tea et cie

Par Karine Cyr

 En cette journée de congé du boulot, mais pas de mes responsabilités maternelles, je me suis dit qu'il serait temps de vous écrire. Mon absence fut longue, mais la rentrée a pris beaucoup de mon temps et a grugé le peu d'énergie qu'il me restait après une journée de travail! Je suis certaine que vous me comprenez chers parents!

Quelques nouvelles en vrac:

 Ma fille de 4 ans participe maintenant à un cours de gymnastique dans un centre communautaire. Elle aime bien, même si je dois rester pas loin pour lui rappeler qu'elle doit écouter la professeure :) C'est la première fois qu'elle est inscrite à un cours et je suis bien contente, car le choix de l'activité représente vraiment ses goûts. J'observe parfois que les enfants ne sont pas consultés et qu'ils sont "forcés" de participer à des activités pour lesquelles ils n'ont pas d'intérêts. Certaines choses doivent être faites par obligation, mais quand il s'agit de loisirs, le plaisir et le respect de l'enfant devraient être des priorités.  Et vous, quelles activités pratiquent vos enfants?



 Il y a quelques jours, mon amoureux et moi sommes allés nous promener dans le quartier chinois, à Montréal. Il y avait des affiches partout pour le Bubble tea, alors je me suis dit qu'il fallait que j'y goûte. C'est un thé froid (ou parfois chaud) et aromatisé dans lequel il y a plein de boules (assez grosses) de tapioca. J'ignore si j'ai aimé et je suis encore indécise à savoir si c'est un concept génial ou une façon de faire boire du thé à un enfant, car les boules c'est comme des bonbons qui collent que l'on mastique encore et encore. Avouez que je vous donne le goût hahaha.

 Depuis plusieurs jours, ma Puce de 14 mois est capable d'escalader le divan. Au début, j'étais heureuse à la limite de l'hystérie, jusqu'à tant que je réalise qu'être au salon en même temps que cette cascadeuse téméraire signifiait la fin de ce lieu de repos! En parlant de repos, y a-t-il une clause qui mentionne que la maman de ces deux enfants n'y a pas droit? Il faudrait leur dire si ce n'est pas le cas, surtout à la plus jeune hahaha

 Cinéma: J'ai visionné le film québécois L'affaire Dumont. En sortant de la salle, j'étais outrée par ce que j'y avais vu. Cette histoire n'est pas de la fiction, mais la réalité d'un homme accusé à tort d'un viol qu'il n'a pas commis et d'un système de justice qui l'a condamné sans avoir de preuves tangibles. 

 Je devrais être en mesure de vous écrire plus souvent maintenant que la folie de la rentrée est passée! Est-ce qu'il y a des sujets que vous aimeriez que j'aborde dans mes prochaines chroniques ? J'attends vos suggestions!

Karine





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire :)